Codes intranet


Partie réservée aux membres (enregistrés) du Club

polionewsletter

Juillet 2017 - n° 60

Au Pakistan 2 cas contre 13 à la même date en 2016. Aucun nouveau cas de poliovirus sauvage de type 1 (PV1) n’a été signalé au cours de la dernière semaine. Le nombre total de cas PV1 pour 2017 reste deux. Le cas le plus récent avait débuté la paralysie le 13 février, dans le district de Diamir, Gilgit Baltistan.


En Afghanistan 4 cas contre 6 à la même date en 2016. Aucun nouveau cas de poliovirus sauvage de type 1 (PV1) n’a été signalé au cours de la dernière semaine. Le nombre total de cas WPV1 pour 2017 reste de quatre. Le cas le plus récent du PV1 date du 16 avril dans le district de Nawzad, dans la province de Hilmand.

Avec la majeure partie de l’Afghanistan sans poliomyélite, les efforts sont axés sur la poursuite du renforcement des opérations, en étroite coordination avec le Pakistan, afin d’aborder la transmission de bas niveau restante dans la zone réservée commune du corridor de transmission de Quetta-Kandahar.

polionewsletter

PAKISTAN

Malgré la diminution du nombre de cas signalés par rapport à 2015, la transmission du virus reste géographiquement répandue dans tout le pays, comme le confirme la détection continue d'échantillons positifs dans l’environnement.
En réponse à un poliovirus circulant confirmé dérivé de vaccin de type 2, une action de riposte à l’épidémie utilisant le vaccin antipoliomyélitique oral monovalent de type 2 (mOPV2) est mise en œuvre récemment à Quetta. Le Ministère de la santé appuyé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires, renforce encore la recherche active des cas de paralysie flasque aiguë (AFP) et mène une enquête de terrain approfondie afin de mieux connaître l’étendue de la circulation du poliovirus dérivé circulant.

 

 Télécharger l'intégralité de la polio news Letter 54 janvier 2017 

polionewsletter

Le poliovirus se dissimule dans les zones où l’insécurité et les conflits rendent difficiles la vaccination des enfants avec le vaccin antipoliomyélitique oral. C’est pourquoi les trois séries
de Journées nationales de vaccination dans des pays à risque tels que le Soudan du Sud qui ont eu lieu cette année sont si importantes pour protéger plus de 3,5 millions d’enfants âgés de 0 à 59 mois à travers le pays.
La campagne de quatre jours du 15 au 18 novembre 2016 a été organisée et animée par le Ministère de la santé, avec l’appui de l’OMS, afin d’atteindre tous les enfants admissibles, peu importe où ils vivent.
La fourniture de vaccins antipolio au Soudan du Sud n’a jamais été aussi difficile. L’insécurité, les affrontements continus et les déplacements ont rendu la logistique très complexe.

Les vaccinateurs ont lutté pour trouver tous les enfants des familles déplacées dispersées dans les zones difficiles à atteindre, y compris les endroits assiégés.

polionewsletter

32 cas de poliomyélite causés par la souche sauvage du virus ont été recensés depuis le début de l’année dans le monde, soit le plus faible niveau historique, a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant toutefois à ne pas baisser la garde.


En 1988, année du lancement de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio, on dénombrait encore 350.000 nouveaux cas de cette maladie infectieuse causée par un virus envahissant le système nerveux, qui peut engendrer des paralysies irréversibles en quelques heures et qui touche surtout les enfants en bas âge.


L’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio - à laquelle participe notamment l’OMS et le Rotary International - vise une éradication totale de la maladie en 2019.

 

Télécharger l'intégralité de la polio news Letter 52 de novembre 2016 

polionewsletter

Le Nigéria, le Niger, le Cameroun, la République Centra-fricaine (RCA) et le Tchad  vaccinent afin d’éviter une exportation du virus.

L’épidémie de polio au Nigéria est une conséquence directe de l’insécurité dans la région du Lac Tchad. Pour prévenir une exportation du virus dans les pays voisins, le Nigéria, le Niger, le Cameroun, la République Centrafricaine (RCA) et le Tchad organisent une réponse de manière synchronisée et coordonnée entre les cinq pays. La coopération inter-gouvernementale est essentielle, notamment pour vacciner les enfants dans les zones transfrontalières et difficiles à atteindre ainsi les enfants déplacés à cause de la crise.

«L’épidémie au Nigéria menace l’éradication totale de la poliomyélite en Afrique qui, pourtant, est à portée de main au cours des prochaines années. Nous appelons les  gouvernements nationaux, les collectivités et les travailleurs en première ligne à coopérer pour arrêter d’urgence la transmission  du virus en Afrique», a ajouté le Représentant de l’OMS au Tchad, Jean Marie Vianny Yameogo.  

Télécharger l'intégralité de la polio news Letter 51 d'octobre 2016 

polionewsletter

La Journée mondiale contre la polio, événement créé par le Rotary International, est célébrée chaque 24 octobre. En cette année particulière, le Rotary incite tous les pays et les partenaires à organiser des événements.

Le 24 octobre à Paris, Institut Pasteur Journée Mondiale contre la Polio
« C’est le moment de célébrer le plus grand projet en santé humaine :
l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite »
Sous le Haut Patronage du Président de la République
Cette conférence / célébration réunira de 300 à 500 invités : scientifiques français et internationaux, organisations internationales (OMS, UNICEF, Gavi), organismes gouvernementaux (DGS…), ONG/ CSOs Rotary International, Sanofi et Sanofi Pasteur. Elle sera accompagnée d’une conférence de presse (Presse française généraliste et scientifique, correspondants internationaux, spécialistes de la polio...). 

Télécharger l'intégralité de la polio news Letter 50 de septembre 2016 en PDF 

 

polionewsletter

25 Mai 2016
Une étape importante a été franchie Au mois d’avril dernier, l’Initiative Mondiale pour l’Eradication de la Polio (IMEP) a franchi une étape importante. La souche Sabin de Type 2 a été retirée officiellement du vaccin polio oral (VPO). Le classique vaccin trivalent, qui comprenait les trois souches (1,2 et 3) visant les poliovirus, a été remplacé de façon universelle par le vaccin bivalent (1-3).

Ce changement s’est effectué en une fois dans plus de 120 pays. Chaque pays devait choisir un jour, dans une fenêtre de deux semaines dans la deuxième moitié d’avril, pour effectuer la substitution. Tous les vaccins trivalents restant devaient être rapatriés, centralisés et détruits.
A partir de mai, le nouveau calendrier vaccinal ne comporte donc que du vaccin polio oral bivalent et une dose de vaccin injectable au troisième rendez-vous vaccinal.

La raison de ce changement fondamental est double. D’une part il s’agit d’éliminer tous les risques liés à l’utilisation de la souche Sabin de type 2. Celle-ci est en effet responsable de 90% des cas de polio consécutifs au poliovirus circulants dérivés de souches vaccinales (PVDVc).

polionewsletter

Ce mercredi 1er juin lors de la séance de clôture de la convention en Corée du Sud, K.R. Ravindran, président du Rotary a ému les participants avec une anecdote sur le combat de sa mère contre la polio alors qu’elle avait 30 ans. Agé de 11 ans et vivant dans son pays le Sri Lanka, il vit un jour sa mère affaiblie et ayant des difficultés pour respirer. S’asseyant pour se reposer, elle se retrouva incapable de faire le moindre mouvement. Le virus de la polio avait rapidement envahi son système nerveux, et l’avait paralysée.
Transportée d’urgence à l’hôpital, elle fut placée dans un poumon d’acier pour lui permettre de respirer, et selon le diagnostic engagé, ses chances de marcher ou même de survivre sans ventilateur étaient très faibles. En 1963 au Sri Lanka, la plupart des hôpitaux n’étaient pas équipés de ventilateurs. Le grand-père deK.R. Ravindran, un membre du Rotary, organisa chez lui le soir après que sa fille ait été admise à l’hôpital une réunion du comité du club. Au lieu de simplement le réconforter, les membres de son club travaillèrent sans relâche au travers de leurs relations professionnelles à localiser un ventilateur pulmonaire. L’un d’entre eux, un directeur de banque, appela un ministre du gouvernement pour faciliter rapidement un virement bancaire international. Un autre, directeur de SwissAir, s’occupa de faire acheminer par avion le ventilateur au Sri Lanka.

polionewsletter

Pour la deuxième fois dans l’histoire de l’humanité, une maladie est sur le point d‘être éradiquée ! Après la variole, la poliomyélite, cette maladie, très contagieuse provoquée par un virus (poliovirus sauvage) qui envahit le système nerveux et qui peut entraîner une paralysie totale en quelques heures, pourrait disparaître d’ici 2018, selon les derniers chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Le 4 mai 2016, seuls 12 cas ont été recensés dans le monde. Direction Lyon, en France où Euronews a visité l’un des principaux laboratoires mondiaux produisant des vaccins contre la polio. « La propagation du virus de la poliomyélite n’a jamais été aussi faible. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit d‘ éradiquer complètement la maladie d’ici deux ans. Mais cela pourrait aller encore plus vite ».

La phase finale 2013-2018 du plan stratégique pour l’éradication de la poliomyélite prévoit de modifier le schéma de vaccination actuel en y incluant des doses de vaccin inactivé.


Le thème de l'année

Thème 2017 2018 - Le Rotary Un impact réel

theme 2017-2018-500

LE ROTARY : UN IMPACT RÉEL
Je me souviens d’une rencontre. Mon interlocuteur m’avait posé une question apparemment anodine : « Qu’est-ce que le Rotary ? ».

Lire la suite...